· 

La vie, une affaire de choix !

Avons-nous vraiment le choix, ou sommes nous ballotés dans tous les sens par des choix inconscients ou des non-choix, qui sont aussi un choix : le choix de ne pas faire de choix. Comment prendre conscience que nous avons le choix ? Comment  avancer vers des choix de plus en plus conscients ?


Prendre conscience de son choix

Le choix "inconscient"


Si nous n'avons pas conscience que notre choix aura des conséquences sur notre vie et sur celle des autres, nous n'avons pas conscience qu'il y a un choix qui s'offre à nous. Nous nous laissons diriger et malmener par notre inconscient sans réfléchir et sans nous remettre en question. D'une certaine manière c'est plus confortable, en tout cas à court terme.

 

Le "bon" choix


Il n'y a pas de bon ou de mauvais choix. Nous choisissons en fonction de qui nous sommes et avec notre niveau de conscience du moment. Si nous avions à faire le même choix dans le passé ou dans le futur, il serait différent. Effectivement, souvent nous nous disons : "si j'avais su, j'aurais fait autrement". Mais ce n'est pas possible. 

 

Le "mauvais" choix


Les "mauvais" choix se font souvent à répétition. Nous sommes inconscients de faire toujours les mêmes choix dans les mêmes situations. Et nous nous retrouvons dans la même situation inconfortable que nous ne souhaitons plus avoir à subir.

 

Je choisis d'être heureux

C'est le premier pas, ou choix à faire pour vivre notre vie avec de plus en plus de conscience. Tous les matins nous avons le choix d'être heureux ou malheureux. A nous de choisir.

En toute bienveillance avec moi-même


En faisant le choix d'être heureux, nous faisons le choix de prendre notre vie en main.  L'un ne va pas sans l'autre. Cela demande d'abord de faire un examen de conscience en toute conscience : nous allons nous trouver confrontés à des aspects de notre vie et de nous-mêmes que nous aurions préféré laisser croupir dans l'oubli.

Il est important d'aborder cet examen de conscience avec énormément de bienveillance pour nous-mêmes. Pour cela répétons ces phrases plusieurs fois par jour.

  • "Je choisis d'être heureux" (Le choix).
  • "Je me félicite d'avoir fait le choix d'être heureux" (Les félicitations).
  • "Je m'aime et je m'accepte comme je suis. Je suis magnifique" (La déclaration d'amour faite avec un beau sourire).  

 

En me pardonnant


Choisir d'être heureux, c'est choisir de

  • reconnaître que personne d'autre que nous-mêmes n'est responsable de nos "mauvais"choix,
  • nous pardonner nos "mauvais" choix dûs à notre ignorance, notre inconscience et nos peurs,
  • mieux faire la prochaine fois en toute conscience. 

Se pardonner soi-même est bien plus difficile que de pardonner aux autres. Nous sommes bien plus exigeants vis à vis de nous-mêmes une fois que nous avons mis le pied à l'étrier du choix conscient. Cela peut prendre du temps, mais cela en vaut la peine. Voici comment avancer sur le chemin du pardon de soi. Ce sont des phrases à répéter plusieurs fois par jour, en s'adressant :

  • à notre âme : "Je me pardonne, que je sois pardonné",
  • aux âmes des personnes à qui nous avons fait du mal ou qui nous ont fait du mal : "Pardonne-moi (nom de la personne), que je sois pardonné".

Les personnes qui nous ont fait du mal sont pareilles à nous, dans l'ignorance de qui elles sont, étouffant la voix de leur conscience de peur de ne pouvoir faire face. En ayant cela à l'esprit, nous serons capables de demander pardon à leurs âmes, même si ces personnes nous ont fait souffrir. En dissociant l'âme de la personnalité, il est plus facile de demander pardon. Cela nous aidera aussi à être plus compatissant avec nous-mêmes.

 

En sortant des schémas répétitifs


Choisir d'être heureux, c'est se libérer de ce qui nous enchaîne à des schémas répétitifs. Ils trouvent leurs origines dans notre histoire familiale et personnelle, ainsi que dans notre environnement et notre conditionnement sociétal.

  • Dans un premier temps, repérons nos schémas répétitifs.
  • Dans un deuxième temps, allons à la recherche  des maux à l'origine de ces schémas répétitifs. Mettons des mots sur ces maux pour clarifier et comprendre.
  • Dans un troisième temps, mettons des mots d'amour pour nous pardonner, ainsi qu'aux autres . 

Cela nous permettra de sortir de nos réponses habituelles et mécaniques et faire des choix en toute conscience. Nous devenons alors plus créatifs face à des événements inattendus et désagréables.

 

En appréciant les choses ordinaires


  • Donnons-nous le temps d'apprécier les choses simples de la vie en les faisons en toute conscience. Faisons une chose à la fois pour être dans le moment présent et ne pas nous disperser en pensant à "dix mille trucs".
  • Abordons nos tâches quotidiennes avec un état d'esprit positif : préparer à manger, faire les courses, jardiner, … Exit les "ça me fait …", "j'en ai marre", … 

 

Faire nos choix en toute conscience, c'est choisir de devenir le capitaine de notre vie pour affronter nos tempêtes intérieures et trouver ainsi sérénité, paix et harmonie en nous-mêmes.

Prochaine soirée des âmes créatives

Mercredi 20 novembre 2019 à 20h00

animée par Christine Courant, coach et sophro-analyste des mémoires prénatales, naissance et petite enfance.

Oser être soi : reprendre la maîtrise  de sa vie et  ne plus subir le contrôle des autres.


Écrire commentaire

Commentaires: 0