Le perfectionnisme est épuisant !

Le perfectionnisme est quelque chose de très fatiguant pour nous-mêmes et pour les autres. Souvent nous sommes esclave de ce perfectionnisme qui nous empêche d'avancer dans la vie. Sous ses beaux airs il cache souvent une fragilité qui n'a pas été perçue par nous.

 

le perfectionnisme est epuisant

Le perfectionnisme

C'est subjectif


Nous sommes nous déjà demandés ce que cela veut dire de faire les choses parfaitement. Ce qui nous semble parfait ne l'est pas pour l'autre. C'est subjectif. 

C'est une perte de temps


Nous investissons beaucoup d'énergie pour arriver à un résultat qui nous semble parfait. Mais à force de vouloir faire mieux nous n'avançons pas dans la vie. Au lieu de mettre en place des actions pour avancer vers des objectifs concrets, même si nous nous plantons, nous perdons notre temps en faisant du sur place.

C'est un vampire


Le perfectionnisme occupe notre esprit et nous pourrit la vie. Si quelque chose ne va pas comme nous le souhaitons cela reste une préoccupation constante. Tant que ce n'est pas résolu, nous n'arrivons pas à passer à l'étape suivante. Si la vie nous oblige d'avancer malgré nous, nous vivons avec le malaise d'une tâche mal faite et nous nous sentons obligés de nous justifier pour ce résultat que nous jugeons médiocre.

C'est du harcèlement


Le perfectionnisme peut se retourner contre nous sous forme de harcèlement. Nous donnons l'emprise aux autres pour nous exploiter dans des relations amicales, familiales et professionnelles car notre démon intérieur nous pousse à en faire toujours plus. 

C'est un tyran


Nous sommes exigeant avec nous-mêmes, mais aussi avec les autres. Nos relations avec les autres se compliquent. Il vaut mieux passer une bonne soirée avec des amis autour d'un diner raté, que de ne jamais inviter personne de peur de ne pas être à la hauteur.

 

Une protection

Contre notre auto-évaluation


C'est une façon de nous prouver que malgré notre "nullité" nous sommes capables de faire quelque chose de bien. Cela nous protège d'une chute encore pire dans l'estime de nous-mêmes. 

Contre la peur


La peur d'oser faire des choses, la peur de lâcher pour avancer : quelle meilleure excuse que de nous dire qu'il faut encore mieux faire avant d'y aller, que nous ne sommes pas encore prêts, car tout n'est pas au point.

Contre les autres


Le perfectionnisme est un excellent paravent pour nous cacher des autres, car nous sommes trop occupés à fignoler chaque petit détail pour aller à la rencontre de l'autre. Cela nous donne une contenance, un peu comme la cigarette dans certains moments de malaise en société.

 

Lâcher pour avancer

Etre moins sévère avec nous-mêmes


Etre dans la bienveillance avec nous-mêmes, accepter nos fragilités et les accueillir sans jugement est un premier pas pour mettre en brèche ce mur du perfectionnisme. Prendre soin de soi de l'intérieur, s'accorder du temps pour se faire du bien : des expressions à mettre dans notre vocabulaire.

Etre moins exigeant avec les autres


Laissons-les autres faire de leur mieux, mais ne leur imposant pas nos critères de perfections.

 

Le perfectionnisme nous fait stagner à côté des autres. Osons accepter nos fragilités pour vivre avec les autres et avancer dans la vie à découvert.

 

Je vous accompagne à la découverte de vos ressources avec des méditations actives et des ateliers créatifs.

Écrire commentaire

Commentaires: 0