Faire le vide pour faire le plein

 Dans une maison dans laquelle nous avons entassé un maximum de choses depuis des années, voir des générations, il n'y a plus de place pour du renouveau : tout est congestionné, nous étouffons ! C'est la même chose pour nous en tant qu'être humain. Le suppositoire miracle pour évacuer tout cela n'existe pas, alors comment faire ?

 

accéder à son centre en respirant

Faire le vide

S'ancrer


 Assis sur une chaise, le dos droit, les pieds bien à plat sur le sol nous allons prendre le temps de bien ressentir et observer notre corps et notre respiration sans intervenir. Laissons venir soupirs et bâillements. A présent, visualisons des racines qui poussent de nos pieds et qui traversent tout ce qu'elles rencontrent, pour s'ancrer profondément dans la terre.

Inspirer


 Inspirons par le sommet de notre tête l'énergie de création que nous visualisons en tant que lumière, jusque dans notre ventre. Si nous ne la voyons pas, ne nous laissons pas bloquer pour autant, nous pouvons la ressentir autrement. A chaque inspiration nous nous centrons un peu plus dans notre ventre.

Expirer


 En expirant  à partir de notre centre, cette lumière chasse tout sur son passage vers l'extérieur dans un rayon de 360°. Un peu comme un rouleau compresseur. A chaque expiration, toujours à partir de notre centre, la lumière élargit son champ d'action, pour arriver dans nos pieds, notre tête et au-delà de notre corps physique, dans notre corps éthérique.

Rester centré


 A chaque respiration, aussi bien à l'inspire qu'à l'expire, nous allons nous recentrer un peu plus. Notre centre va se réduire au fur et à mesure à un minuscule point qui se situe entre notre nombril et notre colonne vertébrale. Le vide se fait tout autour.

Accueillir ce qui se présente


Nous allons accueillir tout ce qui se présente sur le passage du rouleau compresseur lumineux : les broutilles, les rancunes, les regrets, les ruminations, nos rêves de grandeur, nos envies, les vieilleries oubliées, bref, toute chose qui occupe notre l'esprit de façon consciente et inconsciente. Nous saluons ce qui se présente et nous laissons tout s'en aller, sans nous y accrocher.

 

Faire le plein

Respirer


 Maintenant que nous avons fait le ménage, il y a du vide. Ce vide nous allons le remplir de lumière. Nous inspirons la lumière par le sommet de notre tête jusque dans notre centre qui est devenu infiniment petit. A l'expire, la lumière va se diffuser à partir de ce centre infiniment petit dans tous les sens pour remplir chaque cellule de notre corps. A chaque inspire nous nous centrons dans l'infini petit, à chaque expire nous explorons l'infiniment grand avec cette lumière qui ne connaît pas de limite à son expansion. 

Big bang


C'est notre big bang personnel, car notre vide va donner vie à notre créativité

 

Avant de repartir vaquer à nos occupations, ancrons-nous profondément dans notre corps, nos pieds bien vissés sur terre, pour laisser s'exprimer notre créativité concrètement.

 

A nous de faire le vide régulièrement, pour que notre créativité puisse exploser et explorer de nouvelles contrées sans se laisser bloquer par des poids morts qui bouchent notre horizon.

 

Je vous accompagne par des méditations actives et des ateliers créatifs pour vous aider à débrancher votre mental et lâcher prise et retrouver votre joie de vivre.

Appelez-moi pour en parler : 06 25 41 10 79.

Écrire commentaire

Commentaires: 0