Etes-vous bien ancré ?

C'est une question essentielle que nous devrions nous poser régulièrement : est-ce que je suis bien ancré dans mon corps, ici sur terre, à l'instant présent ? Beaucoup d'entre nous sont dans la lune, et s'évadent d'une façon ou d'une autre pour ne pas être présent dans notre corps. Pourquoi, et comment faire pour s'ancrer.

 

etre ancré dans son corps

L'ancrage

C'est être dans le moment présent


Etre ancré dans notre corps, c'est être présent à ce qui se passe à l'instant. Notre centre de gravité est bien souvent situé au niveau de notre tête, dans le mental ou au-dessus de notre tête dans les nuages. En portant notre attention dans notre corps, nous descendons notre centre de gravité dans le centre physique de notre corps, au niveau du nombril. Ce n'est que dans le moment présent que nous pouvons être centrés, ni dans le passé, ni dans le futur.

Pourquoi ne sommes nous pas ancrés ?


C'est une évasion pour éviter de regarder ce qui se passe à l'intérieur de nous-mêmes, c'est une fuite du moment présent qui nous parait si difficile à vivre. C'est plus facile de rêvasser, de nous apitoyer sur nous-mêmes, de calculer, de penser et de faire des plans, que de passer à une action concrète qui parte du cœur avec le risque de se planter.

La peur de l'inconnu. En passant par le mental, nous évaluons les risques et nous faisons tout pour les réduire au stricte minimum et vivre sans surprise, en passant par le cœur, nous nous aventurons dans l'inconnu. Pour cela, il nous faut lâcher prise et faire confiance à la vie.

L'importance de s'ancrer


Avec le corps nous sommes dans la matière et le ressenti. Si nous restons perdus dans nos pensées, c'est à dire dans notre mental ou dans la lune, sans revenir dans notre corps, nous n'allons rien pouvoir matérialiser qui prenne naissance dans notre cœur. Nous restons dans le réfléchir, nous ne sommes pas dans le ressenti. Le corps, c'est du concret : il nous permet de concrétiser nos pensées, notre réfléchir, sur cette terre, ici et maintenant. C'est à travers le corps que nous entrons en lien avec nous-mêmes, que nous nous réalisons.

 

Comment s'ancrer

En mettant notre attention dans nos pieds


Assis ou debout, peu importe l'endroit où nous sommes, si possible sans chaussures, les pieds bien étalés de toute leur surface sur le sol, portons notre attention dans nos pieds.

  • Y a-t-il autant de poids sur les deux pieds ?
  • Sont-ils placés de façon symétrique ?
  • Essayons de ressentir la structure de nos pieds : la voute plantaire, les orteils, le squelette, …
  • Observons l'énergie qui circule dans nos pieds.
  • Visualisons et sentons des racines qui poussent de nos pieds dans la terre pour s'enraciner profondément.
  • Nous pouvons compléter cet ancrage en disant à voix haute : je suis ancré(e).

Par la respiration


Faisons quelques grandes respirations sur les trois étages respiratoires de notre corps en inspirant par le nez -  abdomen/thorax/gorge - et en soufflant après un petit arrêt poumon plein par la bouche -  abdomen/thorax/gorge - pour finir par un arrêt poumon vide. A chaque moment de la respiration, restant centré sur notre abdomen pour bien ressentir notre centre.

 

La pensée est abstraite, le corps est concret : passons du réfléchir au ressentir en s'ancrant dans notre corps, ici sur terre, pour créer notre vie.

 

Je vous accompagne dans ce passage de l'abstrait vers le concret avec des méditations spirituelles et des ateliers créatifs.

Écrire commentaire

Commentaires: 0