Le pouvoir de la parole

Sommes-nous réellement conscient du pouvoir de la parole dans notre vie ? Ces paroles sont faites de mots et de phrases qui peuvent construire aussi bien qu'ils peuvent détruire. Mais ce n'est que très rarement que nous pesons le poids de nos paroles.

 

le pouvoir des mots

Les paroles que nous donnons

L'intention de nos paroles


Posons-nous la question de l'intention de nos paroles. Partent-elles d'une bonne intention ? A nous d'être honnête avec nous-mêmes. Il est très facile de se mentir à soi-même. Nos paroles peuvent nous donner l'illusion d'être dans l'amour et la compassion et c'est bien sur autosatisfaisant. Notre égo s'en régale. Interrogeons nos intentions, que cachent elles réellement ?

 

Les questions que nous pouvons nous poser sont multiples pour démasquer et comprendre nos fausses bonnes intentions.

  • Est-ce que je suis honnête avec moi-même ?
  • Si je ne suis pas sincère, qu'est-ce qui me pousse à faire comme si ?
  • En quoi cela m'avance-t-il ?

L'honnêteté de nos paroles


Etudions maintenant l'honnêteté de nos paroles. Il nous est difficile de dire honnêtement ce que nous ressentons et ce que nous pensons. Nous sommes dans une société tellement hypocrite que c'est quasiment impossible de passer une journée sans arranger un peu ou beaucoup la verbalisation de notre vérité vécue. Il y va de notre statut dans la société, aussi bien au niveau professionnel que personnel.

Il est aussi des vérités qui ne sont pas bonnes à dirent, car elles ne pourront pas être reçues par l'autre à cet instant. A nous le choix de nous taire et/ou d'attendre le moment propice pour parler.

Soyons clairs avec nous-mêmes. Avons-nous peur d'être honnête pour protéger nos intérêts, ou pour soi-disant préserver l'autre ?

Seuls les fous disent ce qu'ils pensent avec honnêteté, et souvent les sages sont comparés à des fous, car le sage ne vit plus à travers le regard des autres, mais à travers le sien propre.

 

La naissance de nos paroles


Quand nous parlons, partons de notre ressenti, pas de celui supposé de l'autre. Nous ne sommes pas dans la tête de l'autre, l'autre n'est pas dans la nôtre. Si nous avons des choses à dire à l'autre, partons de notre ressenti et exprimons-le. Au lieu d'accuser "Tu cries toujours, je ne le supporte plus", changeons la phrase en "Quand tu me parles sur ce ton je me sens tout(e) démuni(e) et cela me blesse profondément. Que faut-il que je change pour que tu puisses me parler différemment ?"

Passons du "on" au "je". Au début c'est difficile, car beaucoup d'entre nous ont l'habitude de parler avec le "on". Par exemple, transformons la phrase "On dirait que tout le monde s'amuse" en "J'ai l'impression que tout le monde s'amuse".

 

Les paroles que nous recevons

Chacun reçoit différemment


Dans une même famille, les mêmes paroles vont être reçues différemment, car chacun reçoit avec son propre vécu. Elles peuvent être données avec une bonne intention, mais en toute ignorance de ce qu'elles peuvent provoquer.  Ne jugeons pas l'autre sur son ignorance, il fait avec ce qu'il est, et ayant le courage de lui pardonner et de lui faire part de notre ressentie et de notre peine de façon constructive.

 

Les paroles que nous nous adressons à nous-mêmes

La première marche vers le bien-être


Observons la façon dont nous nous parlons à nous-mêmes. Sommes-nous positifs, insultants, indifférents. Relevons toutes ces petites réprimandes que nous nous faisons et ces désignations négatives dont nous nous affublons : pauvre con(ne), quel idiot(e), je ne suis qu'un(e) incapable, …

Chaque fois que nous nous surprenons à nous insulter, même gentiment, rectifions. Nous pourrions dire ceci : "Excuse-moi, je ne suis pas un(e) idiot(e), au contraire je me félicite de m'être rendu-compte si rapidement de cette erreur".

En nous parlons de façon positive, notre estime et notre amour pour nous-mêmes vont augmenter et changer beaucoup de choses dans notre vie.

 

Etre responsables de nos paroles pour dire ce qui est juste et bon à soi-même et aux autres, c'est nous respecter et respecter l'autre.

 

Je vous accompagne vers une parole juste à travers des méditations actives et des ateliers créatifs. Appelez-moi pour en parler : 06 25 41 10 79

Écrire commentaire

Commentaires: 0