Se concentrer ou se centrer ?

Quelle différence entre les deux ? L'un est exclusif, purement mental, l'autre est inclusif prenant l'être dans sa globalité. Comment faire la différence ?

se centrer

Se concentrer

Une démarche intellectuelle


Se concentrer met en œuvres nos facultés mentales. Nous nous concentrons sur un point précis à l'exclusion de tout autre chose. Un chercheur va se concentrer sur son objet d'étude. Plus rien d'autre existe et d'ailleurs ce sont souvent des personnes dépourvues de bon sens et de sens pratique dans leur vie de tous les jours. Ils sont dans un monde bien à eux, où les autres n'ont pas leur place. L'intrusion d'un autre élément, que ce soit d'une personne ou d'un événement, les dérange et peut les mettre dans un état d'irritation.

Une déconnection avec soi-même


A force d'être concentré sur quelque chose, nous nous oublions. L'objet de notre concentration prend le pas sur tout ce qui l'entoure, nous-même y compris. Cette focalisation peut-être passionnante et très constructive, mais en même temps son côté exclusif nous empêche de prendre soin de nous.

Un effort


"Laisse moi tranquille, je suis en train de me concentrer." Pour beaucoup d'entres nous se concentrer demande un effort. Toutes les pensées qui viennent parasiter notre concentration et dont nous voudrions nous débarrasser nous épuisent. A la moindre distraction le manège des pensées recommence. Et nous, en vaillants guerriers, essayons de les combattre. Mais avec la mauvaise arme : la pensée, qui prend naissance dans le mental. Nous ne faisons que rajouter du fuel à notre manège intérieur. Nous confrontons le mental au mental, ce qui résulte à encore plus de mental.

Se centrer

Une démarche qui vient de notre centre


Se centrer est une démarche globale qui prend en compte notre totalité : le corps, l'esprit et le mental. Comme le mot l'indique il s'agit de retrouver notre centre. Ce centre est situé au milieu de notre corps au niveau du nombril. Bien centré, notre mental retrouve sa place d'outil et descend de son égo-trip tyrannique tourné autour de sa propre reconnaissance.

Une connexion avec soi-même et les autres


Se centrer nous permet de retrouver le lien avec nous-mêmes et d'être à l'écoute de notre petite voix intérieure. C'est en débranchant le mental que nous allons accéder à notre centre. Plus nous sommes centrés, plus nous allons être à l'écoute de nous-mêmes et de ce qui nous entoure, à accueillir ce que la vie nous présente. Etre à l'écoute ne demande pas d'effort. Ce qui nous fatigue, c'est la dispersion du mental dans tous les sens. Nous essayons de rassembler nos pensées avec un râteau, mais en vain, elles reviennent toujours au galop et nous bouchent notre oreille interne.

Les outils pour se centrer

La respiration


La respiration est un outil merveilleux pour nous aider à nous centrer, à reprendre contact avec notre corps. Cela peut se faire à tout moment de la journée.

  • Commençons à être conscient de notre respiration, sans intervenir. Juste respirer de façon consciente. Observons là : respiration haute ou basse, longue ou courte, régulière ou irrégulière, par la bouche, par le nez, facile ou difficile, l'air qui entre et qui sort, le temps entre l'inspire et l'expire, entre l'expire et l'inspire.
  • Par la suite, faisons des respirations complètes sur les trois étages. L'inspire par le nez (abdomen, thorax, gorge), l'expire en soufflant par la bouche (abdomen, thorax, gorge).
  • Revenons à une respiration naturelle et observons.

L'écran de cinéma


Laissons défiler nos pensées sur notre écran de cinéma intérieure. Nous sommes conscients qu'elles défilent, mais nous n'intervenons pas. Sans notre intérêt pour ces pensées qui défilent, elles disparaitront, car nous les nourrissant pas. Dès que nous sentons que nous sommes happés par une pensée, revenons dans notre posture de spectateur, d'observateur neutre en nous félicitons d'avoir remarqué que nous nous sommes laissés attraper par le filet de nos pensées.

Le moment présent


Les pensées nous emmènent ou dans le passé, ou dans le futur. Revenons toujours dans le présent, à tout moment de la journée. Ecrivez sur le miroir de votre salle de bain avec du rouge à lèvres " je me brosse les dents en toute conscience". Vous allez commencer et finir votre journée et toute conscience, en étant présent, ne serait-ce que pendant 10 secondes.

 

Se centrer, c'est accueillir la vie dans sa globalité sans efforts et redonner au mental sa juste place d'outil pour se concentrer à bon escient.

 

Je vous accompagne avec des méditations actives et des ateliers créatifs pour vous centrer.

Écrire commentaire

Commentaires: 0