Cultiver son jardin intérieur

Nous sommes les jardiniers de notre propre bonheur. Pourtant nous négligeons souvent notre jardin intérieur pour s'occuper du jardin d'un autre. Comment faire pour se recentrer sur nous-mêmes ?


cultiver son jardin intérieur

Prendre conscience de nos problèmes 

Et ne pas les noyer dans ceux des autres


Prendre conscience que c'est nous qui avons des problèmes est difficile. Cela nous met devant notre propre défaillance, nos propres faiblesses, que nous ne sommes pas toujours prêts à accepter. Notre image de nous-même pourrait en prendre un sacré coup. Il est plus facile de trouver à redire chez l'autre et lui imposer notre aide, même si l'autre ne nous a rien demandé.

Ne pas déplacer sa responsabilité de soi vers une responsabilité de l'autre


Se sentir responsable de l'autre, se sentir responsable de ce qui s'est passé est une façon de priver l'autre de sa liberté et de l'infantiliser. S'investir d'une mission qui n'est pas la notre, nous donne l'impression d'être important, de valoir quelque chose. Cela comble un vide à l'intérieur de nous-mêmes et nous évite de prendre notre responsabilité devant ce vide intérieur.

 

Etre le centre de son monde

Aller de la périphérie, les autres, au centre, vers soi


Arrêter de s'éparpiller dans tous les sens nous oblige à nous regarder. Ramener vers nous notre regard et s'intéresser à ce qui se passe dans notre intérieur nous mets face à nos peurs et à des facettes de nous-mêmes que nous n'aimons pas. C'est souvent à ce moment que notre responsabilité de notre vie se transforme en notre responsabilité de la vie des autres. A nous d'être humble et d'accepter la responsabilité pour notre vie.


Etre indispensable à soi-même

Et apprendre à déléguer


Le monde continuera à tourner sur son axe sans nous. Mais notre monde intérieur ne peut pas fonctionner si nous ne nous en occupons pas. Nous sommes indispensable à notre monde intérieur, mais pas du monde intérieur de l'autre, ni au bon fonctionnement d'une entreprise ou d'une famille. Si nous cultivons notre propre jardin nous allons trouver une paix intérieure que nous allons partager avec les autres. Nous pouvons seulement partager des trésors que nous possédons. 

Pour se créer du temps et de l'espace pour prendre soin de notre jardin intérieur, il faut apprendre à déléguer, à faire confiance aux autres, et être curieux et ouvert pour accepter qu'il y a d'autres façons de faire que la notre.


Arrêter de faire semblant

Et de (se) raconter des histoires


Arrêtons de nous cacher derrière un masque qui nous étouffe et qui anesthésie de plus en plus nos émotions. Arrêtons de nous trouver des excuses et d'être fataliste pour ne rien faire. Arrêtons de prétexter que c'est à cause de l'autre. Le changement commence chez nous et nous avons tous les ressources nécessaires pour y arriver. C'est un chemin qui est solitaire, mais nous pouvons nous faire accompagner. 

 

Cultiver notre jardin intérieur, c'est ramener notre responsabilité vers notre vie pour amorcer et poursuivre le changement chez nous.


Je vous accompagne sur le chemin du changement à travers des méditations, de la guérison spirituelle et des ateliers d'expression corporelle et créative, en session individuelle et session de groupe.

Découvrez les ateliers et les stages.

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Nadège (mercredi, 15 août 2018 12:51)

    Bjr. J'ai envi et besoin d'apprendre à cultiver mon jardin intérieur.
    Si vous pouvez m'accompagner ce serait bien.
    Merci.

  • #2

    Florence, une âme créative (mercredi, 22 août 2018 18:57)

    Bonjour Nadège,
    Appelez-moi au 06 25 41 10 79 pour en parler ensemble.
    Bien à vous, Florence