La pédagogie noire

Je viens de lire le livre extraordinaire de la psychanalyste allemande Alice Miller (1923-2010) "C'est pour ton bien", qui  explique la survenue de l'holocauste sous Hitler, la dépendance à la drogue de Christiane F et le passage à l'acte d'un jeune infanticide, avec textes, écrits et lettres à l'appui.

 

La pédagogie noir

ou comment annihiler toute expression de soi


 Dans l'Allemagne du troisième Reich les pédagogues et éducateurs prônent la méthode dite de "pédagogie noire", appliquée par tout un peuple sur plusieurs générations. 

Cette éducation traditionnelle brise la volonté de l'enfant pour en faire un être docile et obéissant

L'enfant n'est pas respecté, mais doit aimer et respecter ses parents. Les parents sont encouragés à battre leurs enfants dès le berceau, à les punir pour en faire des marionnettes dociles. Il n'e reste donc plus aucune volonté propre dans l'enfant. Les seules choses qu'il a apprises sont : 

  • ne jamais exprimer ses sentiments,
  • refouler ses émotions,
  • obéir.

C'est un véritable meurtre psychologique

Que va faire l'enfant de toutes ses émotions refoulés, de toute cette haine accumulée une fois adulte ?

  • Il fait subir à ses enfants, des êtres plus faibles que lui, tout ce qu'il a subi lui-même.
  • Il peut retourner cette haine contre lui-même, comme dans le cas de Christiane F., toxicomane.
  • Il peut entrainer tout un peuple, habitué à obéir, à participer à un génocide pour se venger. Et ce peuple, habitué à obéir, va suivre aveuglément ce Führer, car il prend la place du père. Il leur donne l'autorisation de déverser toute cette frustration et cette haine sur un bouc-émissaire, le peuple juif, et de se défouler. Comme ils ont banni les émotions de leur vie, ils n'ont pas conscience de l'horreur à laquelle ils participent.
  • Il peut devenir un infanticide, car les enfants qu'il tue représentent le meurtre psychologique de lui étant enfant.

Prenons conscience

des méfaits d'une éducation qui fait le déni des émotions


Nous devons prendre conscience des méfaits d'une éducation qui brise l'expression de soi, qui fait un déni des émotions, car les conséquences sont terribles. Car encore aujourd'hui elle est pratiquée partout dans le monde.

On ne nait pas mauvais, on le devient quand on vous brise et vous humilie

C'est très difficile de sortir du cercle vicieux "j'ai été humilié/nié, j'humilie à mon tour". A nous d'être vigilant, d'aider et d'alerter.


Venez découvrir mes ateliers créatifs et ludiques pour contacter vos émotions et les laisser s'exprimer.


A lire absolument pour aller plus loin : Alice Miller - c'est pour ton bien

Écrire commentaire

Commentaires: 0